yoga débutant
SPORT,  WELLNESS

La magie du Yoga quand on débute (comme moi) !

Hello tout le monde ! Je reviens après quelques semaines d’absence #désouléé !

Cela me tenait à cœur de faire échos au message que m’avait envoyé ma mère au début du confinement dont je vous parlais dans cet article.

« C’est une épreuve individuelle à vivre. Elle te permet de voir et d’identifier tes priorités. Afin de sortir grandie tu pourras mieux analyser selon tes projets futurs être plus clairvoyante. Toute épreuve te mène vers une perfection. Ta perfection. […] »

Avec du recul je me rends compte que ma priorité était d’apprendre à lâcher prise et me faire davantage confiance. Le plus bel aspect du confinement aura été l’entrée dans ma vie du yoga, j’étais enfin prête à l’accueillir !

Pourquoi je vous parle de yoga aujourd’hui alors ?

Le yoga ça n’était pas gagné d’avance pour moi ! Cela fait 3 ans que j’essaye cette pratique … en vain.

C’est lorsque j’ai constaté l’évolution rapide et positive de deux de mes très bonnes amies (qui comme moi n’étaient pas des « yogis nées ») grâce à la pratique du yoga, que j’ai décidé d’y porter un plus grand intérêt. J’ai, à vrai dire, surtout été impressionnée, je dois le reconnaître, de leur façon de surmonter leurs épreuves personnelles grâce à cela.

Je tiens d’ailleurs, en amont à les remercier chaleureusement de m’avoir sensibilisée à cette pratique si bénéfique pour le corps et l’esprit.

Aujourd’hui je suis finalement devenue une de celles qui ressentent le besoin de se mettre dans sa bulle pour un flow.

Au juste un « flow » quesako ?

« Le Yoga flow (qui est également le Yoga Vinyasa) est un style de yoga dynamique qui consiste à se déplacer gracieusement d’une pose à l’autre.

Il s’agit d’une version plus fluide du yoga Ashtanga.

Il s’agit en soit de coordonner les mouvements et la respiration pour passer d’une posture à l’autre. »

Je suis personnellement loin d’être gracieuse (ni même très souple d’ailleurs) et ça n’est pas un frein, justement ça nous apprend à le devenir au fur et à mesure. Donc pour commencer on oublie ces préjugés sur le yoga (je sais que de nombreuses personnes s’arrêtent à ça malheureusement).

La raison pour laquelle je vous écris à ce sujet réside aussi dans le fait que pour moi le yoga se pratiquait uniquement en studio, en présentiel donc avec un professeur pour nous assister.

Pourtant, c’est bien pendant le confinement que j’ai eu une révélation et ce grâce au digital finalement. 😏

Cet article n’a pas de but pédagogique, je suis en effet qu’une débutante (comme le titre l’indique 😉) mais simplement de peut-être vous donner envie de vous essayer à une nouvelle pratique et de vous faire découvrir des personnes très inspirantes.

Qu'est ce que m'a apporté la pratique du yoga ?

Le yoga me permet d’apprendre à lâcher prise petit à petit.

Ce n’est pas facile et j’ai encore un très long chemin devant moi mais je constate dès à présent les effets.

Avant (le confinement en fait), je n’arrivais pas à ne pas penser à autre chose pendant une séance (je pensais au boulot, à ma to-do, aux tracas du quotidien … à n’importe quoi en fait).

J’étais également dans un mauvais état d’esprit, je me comparais beaucoup, me sous-estimais et me rabaissais par rapport à la pratique des autres.

Aujourd’hui j’ai appris à pratiquer avec mon corps, à m’écouter et à accepter d’être plus lente que d’autres s’il le fallait.

Je constate que je vis davantage l’instant présent. D’ailleurs je le remarque sur n’importe laquelle de mes pratiques sportives, que ce soit en course à pieds, en pilates, durant un HIIT ou en yoga, je réalise chaque mouvement en pleine conscience. Ça change carrément tout ! je vous assure !

En très peu de temps je remarque également que j’ai davantage confiance en moi. A titre d’exemple, j’ai une peur bleue des inversions. Me retrouver la tête à l’envers me terrifie (on oublie bien évidemment le grand huit des parcs d’attraction ! 😂).

Ainsi, vous imaginez bien que les splendides postures de yoga la tête à l’envers ça n’était pas pour moi. D’ailleurs je pensais même « qu’à cause » de ma peur, le yoga n’était pas fait pour moi tout simplement.

Pourtant avec de la pratique et grâce à certaines personnes inspirantes, j’ai réussi (en passant par différentes étapes) à faire le fameux « headstand ».

Pour le moment je le réalise uniquement avec un mur derrière moi. Croyez-moi même avec le mur ça m’était encore impossible il y a 10 jours.

Ainsi, j’apprends à être davantage patiente grâce à cette pratique (ça n’est pourtant pas une de mes plus belles qualités initialement). Les petits progrès sont très lents, certes, mais ils me correspondent. Je ne suis pas pressée, j’y vais à MON rythme. J’ai tout mon temps devant moi, l’important est de se faire du bien.

Le yoga m’apaise aussi beaucoup. Moi qui suis plutôt hyper active j’ai trouvé un bon compromis dans le yoga vinyasa (celui qui dit que ce n’est pas du sport d’ailleurs n’en a jamais fait !!). Ou bien alors ce serait parce que le yoga est bien une pratique à part entière, c’est plus qu’un sport, et ça en revanche c’est bien vrai, c’est un réel état d’esprit.

La clé d'après moi c'est de trouver SA ou SES yogis inspirant(e)s

Si j’avais un seul et unique conseil à vous donner ce serait de tester différents professeurs de yoga jusqu’à trouver SON mentor ou bien SA ou SES yogis, comme j’aime le dire.

Clio Pajczer, mon crush à moi !

J’ai testé différents types de yoga, dans différents studios avec différents professeurs … mais ce n’est que durant un live Instagram donné par Clio Pajczer (une merveilleuse Yoga Teacher, entre autres) que j’ai compris ce qu’était VRAIMENT le yoga. L’essence même de cette pratique en d’autres termes.

Clio propose un yoga décomplexé en s’adressant toujours à tout le monde, pour elle le yoga est l’allié idéal contre les maux du quotidien. Durant ses cours elle raconte l’histoire du yoga et la symbolique de chacune des postures, tel un poème, et ça ça me plait !  

J’apprécie donc sa philosophie et sa façon d’enseigner rythmée par de belles histoires.

Clio a également cette capacité pédagogique à me faire travailler sur l’instant présent, d’après elle le yoga est « la discipline du maintenant », on travaille sur la concentration et les énergies.

 

En plus d’aimer comprendre les mouvements que je fais faire à mon corps et leur signification c’est cette compréhension qui m’a permis de progresser, tout en me laissant porter par le moment présent.

Si Clio enseigne un yoga que je qualifie « décomplexé » c’est parce qu’elle offre toujours des variations, cela permet de ne pas se retrouver à ne rien faire, elle fait toujours en sorte que nous soyons actifs, que nous vivions pleinement notre séance et que nous nous essayons quel que soit notre niveau.

Clio m’a permis de progresser sans m’en rendre compte petit à petit.

Cette femme donne envie de prendre soin de soi, d’être la personne qu’on a envie d’être mais surtout elle a ce petit quelque chose qui nous permet de croire en nous et en notre potentiel.

Je ne sais pas comment l’expliquer, si ce n’est que ça ne s’explique pas, c’est magique, Clio est magique !

Claudia, une découverte enrichissante !

Grâce à Justine (Jutoune sur Instagram), j’ai découvert une autre personne merveilleuse, ClaudyMoves (une passionnée de yoga).

Claudia a réussi avec de simples mots et à travers un facetime visio (encore un très grand merci d’ailleurs ma belle !) à me faire lever mes jambes sur la fameuse posture SIRSASANA (le headstand donc, le roi des postures de yoga).

Pour elle, les trois piliers dans la pratique du yoga sont les suivants :

  • Sois un témoin, pas un juge
  • Concentre-toi sur toi-même, pas sur les autres
  • Écoutes ton cœur, pas la foule

Vous l’aurez compris, c’est exactement les mots qui résonnent en moi, qui me permet de toujours faire un peu mieux en fonction de ce que mon corps est prêt à faire.

Ses asanas se suivent tel un flow de mouvements comparables à une danse. Elle les accompagne souvent d’un fond sonore musical relaxant tout en étant entraînant (de mon point de vue).

Claudia me confiait qu’elle ne faisait pas un style de yoga, elle ne s’arrête pas à ça, elle essaye de poser une intention avant sa pratique et en fonction de ce qu’elle souhaite atteindre elle choisit la pratique adaptée. Je ne sais pas vous, mais moi ça m’inspire beaucoup !

Je tiens également à préciser qu’elle a une superbe voix et qu’elle aime chanter, allez faire un tour sur son compte pour l’écouter, vous ne serez pas déçus !

Deux témoignages sur l'impact positif du yoga

Pour la simple et bonne raison que c’est grâce à elles que j’ai été sensibilisée au yoga et parce que oui j’adore laisser la parole aux autres : j‘ai proposé à mes deux copines d’amour de me parler de leur crush à elles et de leur expérience avec le yoga.

Cela vous donnera un point de vue, peut-être différent sur d’autres yogis tout aussi inspirant(e)s et sur l’impact si positif et merveilleux de la pratique du yoga.

Mélusine et son rapport avec le yoga

« Un jour je me suis dit que j’allais m’inscrire à une séance Chez Simone, car le cadre est sympa, pour une séance avec Fanny (the_fullbloom). Et là COUP DE CŒUR de ouf de ouf de ouf, ça a été LE / MON déclic.

 […] Grâce à Fanny, j’ai compris ce qu’était le yoga, c’est-à-dire, du renforcement, une dépense physique, un lâcher prise, être attentive au moment présent et savoir laisser mes problèmes de côté.  […]

Ce que Fanny apporte d’essentiel je trouve pour moi dans la pratique du yoga et dont j‘avais vraiment besoin dans ma vie à ce moment-là c’est de la bienveillance. Elle est d’une bienveillance incroyable.

[…] Réussir à faire des inversions, par exemple, ça m’aide à avoir du courage dans ma vie de tous les jours. Je n’avais tellement pas confiance en moi que le fait de les tenir me permet de rayonner et tenir d’autres choses, d’autres projets de vie. […]

Comme quoi ça vient du coach, l’envie je veux dire, d’avoir envie de me dépasser pas seulement dans un esprit sportif mais aussi pour vaincre mes peurs. »

Alexia et son rapport avec le yoga

«L’année dernière j’ai eu un gros problème au dos, mon médecin m’a conseillé de faire du yoga pour détendre mes muscles. […]

À Bali j’ai fait un super cours de yoga où j’ai compris beaucoup de choses. […]

En rentrant j’ai découvert le studio d’Aria Crescendo qui était près de chez moi.

Le premier cours ça n’a pas été une évidence, c’était très particulier. Je me suis dit « c’est quoi cette nana ? » Je me suis dit que je n’allais jamais me détendre, je me disais même que c’était une tortionnaire du yoga ». 

[…] En fait j’étais assez intriguée par ce cours. Son cours est à la fois très moderne  mais il y a aussi ce côté traditionnel et fondamental du yoga.

J’aime le fait qu’elle soit très accessible, on peut discuter avec elle, son studio c’est comme à la maison quoi. […]

Quand tu sors de son cours tu es dans un sentiment de plénitude et de gratitude pour toi-même.

Pour le coup j’ai trouvé quelque chose que je n’étais pas forcément venue chercher. J’ai trouvé un réel dépassement de soi. Le yoga c’est toujours un dépassement de soi pour moi. […]

Le yoga m’aide à être dans l’instant présent, à m’apaiser, à évacuer certaines énergies négatives, certaines peurs. Ça m’a vraiment permis de voir et d’appréhender les choses différemment, après une séance je me sens plus forte, calme et rassurée, c’est comme si j’avais appuyé sur le bouton « reboot » .

Inspirez-vous et soyez curieux

Si j’avais un second conseil ce serait celui de vous inciter à vous inspirer et de développer votre curiosité vis à vis du yoga.

Je suis déjà de nature très curieuse et encore plus depuis que le yoga fait partie de mon quotidien, je trouve cela essentiel quand on s’intéresse à une pratique nouvelle.

C’est d’ailleurs également pour cette raison que j’aime autant Clio, elle nous en apprend tous les jours davantage quant à l’origine de chaque mouvement comme je l’expliquais ci-dessus.

S’instruire permet de progresser, en effet, à travers Claudia j’ai notamment appris que les 3 fondamentaux de toutes les postures sont :

  • La respiration (qui doit être consciente, allongée et profonde).
  • Le drishti : qui est un point où l’on fixe le regard
  • Le mudha banda : qui est un verrou énergétique activé en contractant certains muscles du centre du corps

(Vous voyez en plus de vous inspirer ces personnes, comme Claudia vous apprendront plein de choses, c’est très enrichissant ! ).

Et puis quoi que vous fassiez dans la vie osez vous inspirer !

Mais j’adore suivre les comptes Instagram qui m’inspirent et me donnent envie de me challenger et de me dépasser.

Vous l’aurez compris j’admire beaucoup Clio et Claudia et m’inspire de mes amies telles que Mélusine et Alexia.

Toutefois, en étant un peu curieuse je suis d’autres personnes plus ou moins en lien avec le yoga mais tout aussi TRÈS inspirantes telles que :

Camille ( _camgomes )

Anne ( annedubndidu )

Justine ( Jutoune )

Julie ( loufit

Et vous alors quel est votre rapport avec le yoga ?

Et par qui ou quoi êtes-vous inspiré ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *